Comment construire votre igloo (1949)

Ce documentaire de 10 minutes de Douglas Wilkinson a été tourné en 1949 au Canada.

A travers l’architecture de l’igloo et son ingéniosité (1h30 et un couteau !), on entrevoit ici plusieurs questions clés sur les régions de l’Arctique et sur l’évolution du regard porté leurs populations  (les contraintes liées au froid, l’exploitation des ressources, le nomadisme des populations autochtones dans leurs modes de vie traditionnels, le passage des « Esquimaux » aux « Inuits »). Un court métrage « didactique autant que poétique, qui montre les différentes étapes de la construction d’un igloo », comme le présente le Forum des Images.

En savoir plus sur les Inuits au cinéma avec le blog du cinéclub de Caen :

Extraits :

Dès le début des années 1940, l’Office national du film du Canada envoie des équipes de tournage dans les Territoires du Nord-Ouest et à l’île de Baffin, afin de capter des images du peuple inuit. Les cinéastes de l’Office national du Film du Canada vont produire plus de deux cents films sur l’Arctique et ses populations.

Jusqu’en 1970 Les films sont largement influencés par l’approche du cinéaste américain Robert Flaherty, et de son célèbre Nanouk l’esquimau (1922). Ils représentent les Inuits comme un peuple exotique. Ils servent à documenter leur culture et leurs comportements sociaux. Ils permettent aux spectateurs non inuits d’en apprendre plus sur l’art, l’artisanat et le mode de vie des Inuits. Les noces de Palo (Knud Rasmussen, 1934) documentaire dramatique peut être qualifiés d’ethnographiques, puisque composés d’observations et de descriptions de la vie, sans dramatisation. La série de trois films réalisés par Laura Boulton en 1943 sur l’île de Baffin, sur laquelle Flaherty lui-même agit à titre de consultant, La chasse aux phoquesL’été chez les Esquimaux et L’artisanat esquimau, témoigne de cette influence.

Comment construire votre iglou (de Douglas Wilkinson, 1949) court film tourné en 16 mm Kodachrome et destiné aux écoles primaires et secondaires canadiennes est devenu, au fil du temps, un véritable classique.