La course à l’appropriation des plateaux continentaux arctique, un mythe à déconstruire – un article de Frédéric Lasserre sur Géoconfluences (sept. 2019)

Grand spécialiste de l’Arctique et des routes maritimes, Frédéric Lasserre publie un éclairage très utile sur le site Géoconfluences en 2019, à retrouver ici.

Les espaces maritimes de l’Arctique ont donné lieu à une abondante littérature récente sur leur mise en valeur possible suite aux effets du changement climatique. Bien plus qu’une course à l’appropriation, les plateaux continentaux font en fait l’objet d’un processus lent et concerté d’extension des droits d’exploitation, dans un cadre juridique fixé par le droit international. Certes ils sont riches en ressources géologiques, mais sans qu’on puisse y voir une manne providentielle, d’autant que les conditions d’exploitations resteront très difficiles, particulièrement pendant l’hiver boréal.

SOMMAIRE

1. Les paramètres juridiques des espaces maritimes des plateaux continentaux étendus

2. Une course aux revendications ?

3. Quelles perspectives ?

limite des zee dans l arctique juin 2019
Limites des ZEE dans l’Arctique, juin 2019

Frédéric Lasserre, « La course à l’appropriation des plateaux continentaux arctiques, un mythe à déconstruire », Géoconfluences, septembre 2019.
URL : http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/articles/la-course-a-l-arctique-un-mythe